Tout le monde pense qu’Halloween nous viens des Etats-Unis, mais il n’en est rien… ou presque ! 

En effet, la véritable origine de cette fête remonte au peuple Celte. Cette fête religieuse était conduite par des druides à la fin de l’automne (donc des récoltes) et symbolisait l’avènement de la nouvelle année.

En Irlande et en Gaule, on craignait cette nuit de Samain, durant laquelle des esprits maléfiques pouvaient sévir. Pour éviter cette présence "noire" et éloigner le danger, les habitants allumaient des feux en plein air. Cette nuit était aussi un « entre-temps » entre le monde des vivants et des morts. Les Celtes laissaient leurs portes ouvertes pour que les défunts de leurs familles puissent revenir pour quelques heures parmi les vivants, histoire de faire la fête avec eux.

Mais alors comment cet évènement va-t-il prendre autant d’ampleur aux Etats-Unis ?

Et bien tout simplement lorsque les Irlandais ont migré vers les Etats-Unis au XIXe siècle pour fuir la famine, ils importent dans leurs bagages croyances et célébrations. De quoi faire renaître la fête d'Halloween.

 

Jack O'Lantern et la citrouille d'Halloween

Un des symboles le plus marquant d’Halloween est la citrouille ! Mais d’où vient-elle exactement ?

L’origine en est un conte traditionnel Irlandais qui nous raconte comment Jack, un maréchal-ferrant qui aimait bien boire un verre (ou deux) en fin de journée, fit la rencontre du diable au détour d’une bonne bouteille ! 

Après une succession de défis entre l’un et l’autre, le malin lui réclama son âme mais Jack parvient à le piéger. Toutefois le Diable a toujours plus d’un tour dans son sac et s’arrangea pour piéger Jack à son tour, et lorsque notre ami Jack cassa sa pipe, un 31 Octobre, il se retrouva pris au piège dans notre monde sans pouvoir atteindre ni le paradis ni les enfers… Contraint d’errer sur terre, il parvient toutefois à réaliser une dernière négociation avec le Diable : le présent d’un charbon ardent, pour pouvoir éclairer sa route.

Se faisant, il plaçât alors son charbon ardent au creux d’un navet (notre citrouille d’aujourd’hui qui, il faut le dire, est quand même bien plus facile à sculpter qu’un navet pour en faire une lanterne.

Selon la légende, Jack réapparait chaque année, le jour de sa mort, le soir d’Halloween, sa lanterne à la main…

De nos jours, pour fêter cette rencontre funeste entre Jack et le Diable, nous nous déguisons tous, enfants et adultes, nous sonnons au portes de nos voisins et amis en leur criant « des bonbons ou un sort ! » , et si vous ne voulez pas finir comme notre bon Jack, je vous conseille vivement d’avoir des bonbons à la maison pour qu’on ne vous jette pas un sort !

En ce qui nous concerne nous avons choisi de travailler la citrouille au lieu du navet, et nous vous proposons de magnifiques lanternes en chocolat ! Aussi originales que gourmandes, elles vous raviront sans aucun doute.

Dans des symboles tout aussi éloquents que la citrouille, des petits fantômes et sorcières feront la joie des plus petits.

Et pour les plus audacieux nous vous proposerons également toutes une série de compositions faite de fantômes, de chauves-souris, d’araignées et beaucoup d’autres horreurs en chocolat !

 

 

crédit photo  snja - Shutterstock.com