Un peu d’histoire autour de l’œuf de Pâques, il est considéré comme un symbole de fertilité, de vie de renaissance, il est associé à la Fête de Pâques depuis l’antiquité. Durant le carême et encore aujourd’hui pour ceux qui le pratique, il est interdit de manger des œufs. Auparavant on les conservait et le jour de Pâques on les faisait bénir puis on les peignait et on les distribuait aux enfants.

Si l’œuf peint est le plus populaire, il existe des œufs en verre, en porcelaine, en bois en argent et en or. On ne peut pas parler des œufs sans parler des œufs du Maître Joailler Fabergé, fournisseur des œufs de Pâques du Tsar à la fin du 19ème siècle, ces œufs conçus en métaux précieux sont des véritables chefs d’œuf de joaillerie.

Mais attardons-nous sur nos œufs en praliné au lait ou noir selon les goûts, notre praliné est un mélange d’amandes et de noisettes du piémont, fabriqué par nos soins pour être au maximum de la gourmandise. Nos petits œufs pralinés sont un vrai délice léger et savoureux (grâce à notre recette maison plus gourmande que la moyenne), vendus dans toutes nos boutiques en sachet cristal de 150g.

Nous proposons également notre succulent Œuf praliné feuilletine (garni de chocolat noir et praliné feuilletine) travaillé à la fourchette afin de lui rendre une apparence boisée est une merveille de la création et un délice pour les papilles. Alors courez vite, aussi vite que le Lièvre et rendez-vous dans toutes nos boutiques afin de Fêter la fin du Carême autour de nos œufs.